dimanche 16 mars 2008

7 secrets

JC m’a hameçonnée pour connaître 7 de mes secrets inavouables il y a de cela un bon moment…j’étais supposée mettre ici un laïus liminaire du plus bel effet mais chaque fois que j’ai essayé de le recopier, ça m’a bloqué mon Word...alors on va faire sans hein !

Je suis atteinte d’une curieuse phobie des travaux. Sans doute parce que j’habite un appartement ancien, réparer une chose signifie souvent en détériorer une autre, ce qui fait que j’ai l’impression de n’en voir jamais la fin, et comme je ne sais rien faire de mes dix doigts je suis toujours obligée de faire appel à des professionnels dans l’urgence, qui n’ont que le mérite d’être bien placés dans l’annuaire et de répondre à mes messages, j’ai donc souvent l’impression de me faire arnaquer. J’ai des fantasmes d’appartement ultra moderne avec un chauffage qui ronronne, une plomberie flambant neuve et une tapisserie dernier cri, un jour peut-être…

J’ai une sainte horreur des bavards, ils me saoulent, ils m’ennuient, ils m’agacent. En plus leur logorrhée ne présente pas le moindre intérêt. Dans le milieu professionnel j’ai parfois des envies de meurtre quand je vois le temps que certains perdent dans la journée à bavasser, totalement improductifs ! Il faut dire que dans mon boulot actuel je suis entourée d’une sacrée bande de pipelettes mâle et femelle, une horreur ! En plus ils ne se rendent pas compte qu’ils n’intéressent personne on a beau avoir l’œil vide, fixé sur notre écran d’ordinateur, et ne répondre que par grognements, ils continuent ! Rhhhhhaaaaa…..m’énervent !!!!

J’ai beaucoup d’amis, de longue date, très différents dans le détail et très semblables au niveau de la mentalité, mais je ne suis la meilleure amie de personne. Ce n’est pas toujours facile à vivre, d’ailleurs je dis souvent que je n’ai pas d’amis, mais beaucoup de copains. Je ne me l’explique pas, il faudrait des années de psychanalyse, mais je dirais que je mets parfois les gens mal-à-l’aise, je suis très difficile à cerner. Et puis justement comme j’ai été souvent blessée je suis devenue difficile à apprivoiser, il est rare que je me détende vraiment, que je sois parfaitement bien, ça se sent.

Quand j’étais petite, nous n’avions pas de sous. Alors j’avais des envies compulsives de chocolat et autres sucreries. Ce qui devait arriver arriva, j’ai fini par me servir dans un magasin, seulement comme je ne pouvais pas déguster le fruit de mon larcin chez moi (ma mère m’aurait tué), je finissais toujours par dévorer mes kit-kat dans un buisson en face dudit magasin, et c’est comme ça que je me suis fait gauler…

J’ai été membre pendant des années d’un mouvement cité dans le rapport sur les sectes de l’Assemblée Nationale. Le fait qu’il y soit m’a bien fait rire. On ne m’a jamais demandé d’argent excepté une fort modique cotisation annuelle, j’y ai rencontré des gens très intéressants et je l’ai quitté sans préavis ni justification sans même signer les documents par lesquels je m’engageais à ne rien dévoiler et à brûler toute la documentation reçue (ce que je n’ai pas fait d’ailleurs), pas bien terrible la secte !

J’ai fait du quart de nuit avec un violeur multirécidiviste…mais on avait oublié de me prévenir (me demandais aussi pourquoi tous mes collègues masculins étaient allés se coucher à 20h00 dans la chambre au-dessus du poste de garde en me répétant que s’il y avait le moindre problème je n’avais qu’à appeler…). Comme il commençait à devenir entreprenant il a fini son quart dehors, à la fraîche, nan mais ho, faut pas m’emmerder non plus !

J’entends des voix parfois (souvent ?). Au début (quand j’étais petite), ça me faisait très peur, et puis on s’habitue…(mais non Bri je ne suis pas schizo, ce sont juste des hallucinations hein, ou bien c’est moi qui parle en dormant, faut pas s’inquiéter !). Elles sont facétieuses parfois, la dernière m’a susurré à l’oreille que Jacques Chirac était mort…le pauvre ! ;-))


Bon ça suffira pour ce soir les confidences ! Je ne tague personne, mais si ça vous tente, n’hésitez pas et venez m’en parler ;-)

9 commentaires:

Peter a dit…

Tu ne postes pas souvent, mais quand tu le fais, tu le fais bien ! Ca fait donc 7 secrets. Tu as encore combien de cachés ?

Les anciens appartements ont quand’ même du charme ! Il faut faire quelques sacrifices !

… et je continue d’espérer que tes collègues ne fréquentent pas ton blog !

Parlant des sectes, plus ou moins bien vus, il y avait une manifestation dans mon quartier samedi dernier contre Scientologues, implantés ici, bien protégés par une force de police.

Mélisse a dit…

Peter> J'en ai encore quelques-uns, mais je vais les garder pour moi ;-)

Les anciens appartements ont souvent du charme, c'est vrai, mais le mien...style cube des années soixante qui a mal vieilli, bof... Et puis je ne suis que locataire, donc je ne peux pas aménager les lieux comme je le souhaiterais, ça démotive !

L'une de mes collègue passe parfois par ici, mais elle ne se sentira pas visée par mes remarques (en revanche elle sera certainement d'accord sur l'aspect horripilant des pipelettes en question!)

La Scientologie, oui, c'est vraiment une secte, avec culte de la personnalité vis-à-vis du gourou, recherche de "victimes" en détresse psychologique mais néanmois solvables, il faut bien assurer l'intendance du mouvement. Quand je vois le nombre de personnes apparemment sérieuses qui se font avoir, ça me fait frémir !

fanette a dit…

Moi, je n'entends pas de voix, mais des musiques... la nuit.

Peter a dit…

Je suis heureux de savoir que tu as encore quelques secrets... que tu vas peut-être avouer un jour?

Je suis aussi content de savoir que ton "secte" n'était pas les scientologues.

jc a dit…

Rho, c'est ballot de se faire piquer dans le buisson avec des kit-kat (ha, ha, ha).

Bon je ne vais pas rester bavarder trop longtemps, je sens que ça va t'énerver ;)

yoghill a dit…

Pareil pour moi pour les travaux, j'en ferais bien chez moi, mais pareil je suis locataire, et le moindre truc me paraît insurmontable...
Quant aux bavards, ça dépend lesquels, certains remplissent avantageusement le vide de mon mutisme, mais le cas où t'as l'autre qui te cause dans le poste pendant que tu fixes ton ordi en espérant qu'il se barre, je connais bien... souvent je dois moi-même quitter le bureau pour que la personne finisse par me lâcher...

Mélisse a dit…

Fanette> c'est plus doux la musique, ça doit être moins traumatisant, je me sens moins seule grâce à toi ;-)

Peter> Pas sûr, il faut toujours garder sa part de mystères ;-)

JC> Meuh non !! c'est au boulot que ça m'énerve, et puis toi tu dis des choses intéressantes alors aucun risque ;-)

Yoghill> Morte de rire, je prends la fuite moi aussi ! Mais il y en a qui te poursuivent pratiquement dans le couloir...des malades j'te dis !

ar valafenn a dit…

Houla, moi aussi le bavardage intempestif, ça me saoûle. La championne toute catégorie au nord du 45e de latitude nord au moins n'est autre que... ma mère. Ca va faire bientôt 34 ans que je me dis "Pitiiiiiiéééééé". Il m'est arrivé plusieurs fois de poser le combiné et de m'en aller vaquer quand elle téléphone.
Faites des enfants, tiens...

Mélisse a dit…

Ar valafenn> Ah oui les mères, c'est terrible et en plus elles sont curieuses !!!