mardi 26 juin 2007

Sans commentaire...

Un record de pluie en mai et juin
308 mm ! Il n'avait jamais plu autant à Brest en 60 ans à cette période. Et ça continue selon Météo France.
Il a plu 130 mm pendant les 24 premiers jours de juin. À Brest, la pluviométrie moyenne est de 57 mm pour un mois de juin complet, d'après les données du bureau climatologique de Météo France Brest-Guipavas, collectées de 1945 à aujourd'hui. Le pire des mois de juin, ce fut en 1997, avec 144,4 mm. Le cru (pour ne pas dire la crue !) 2007 vient déjà en deuxième position, alors qu'il reste une semaine à courir. Le record mensuel est donc à portée de parapluie.

En cumulant avec les précipitations du mois de mai, déjà particulièrement exécrable, cela fait 308 mm. Du jamais vu en 60 ans de mesures. C'est bien pire que la plus mauvaise année, 2002, où Météo France avait enregistré 254 mm en mai et juin.

Pas de beau temps en vue

Les non Brestois seront peut-être un peu rassurés. Non, il ne pleut pas toujours autant en juin. En fait, la pluviométrie depuis trois semaines ressemble plutôt à celle d'un mois de décembre (143 mm en moyenne), le mois le plus humide de l'année.

Le phénomène s'est particulièrement aggravé ce week-end, avec 41 mm tombés en 24 heures. Soit presque l'équivalent de tout un mois de juin moyen !

L'année 2007 présente un climat particulièrement en dents de scie. Ainsi, avril était le mois le plus chaud que Brest avait connu depuis 1945, avec 16,7 °C de température maximale moyenne. Une donnée qui sera à peine dépassée ce mois-ci, alors que l'air ambiant est plus froid que la mer en Corse !

Selon Météo France, « on reste dans une situation d'ouest ». L'air vient du large. « Celui qui nous arrive est maritime et relativement frais, tandis que sur le continent, il se réchauffe. » La confrontation de ces deux masses d'air, se traduit en précipitations.

Hélas, pour les jours à venir, ce n'est guère mieux. Les températures ne dépasseront pas 18 °C, soit 5 à 6 °C en deçà de la moyenne saisonnière. Quant à la pluie, elle devrait très légèrement s'affaiblir. Mais aucune fenêtre de beau temps n'est encore en vue.

Source : Brestmaville.com

Et après ça on se demande pourquoi le taux de suicide dans la région bat tous les records...

Aujourd'hui, nous avons bénéficié d'une fenêtre météo favorable (certaines diraient d'un micro-climat...C. si tu me lis...) pour le grand trek annuel de ma boîte préférée sur le sentier des douaniers (enfin, grand trek, je me comprends, disons petite promenade cool avec cochon grillé à l'arrivée), manifestation hypocritement baptisée "sortie de cohésion", la cohésion c'est avant qu'elle doit se faire, sinon le jour de la balade chacun va cueillir des marguerites dans son coin !
Nous avons donc échappé à la pluie, avons même profité d'un coin de ciel bleu, mais franchement me promener en juin avec gros pull et parka je trouve ça un peu limite !
Demain sortie en mer, espérons que le déluge voudra bien attendre encore un peu...

5 commentaires:

jc a dit…

"Tonerre, tonerre, tonerre de Brest
Mais NdD que la pluie cesse..."

Ah le bel été qui se prépare. Chez nous le réchauffement ça va se traduire par plus de flotte et de tempêtes!

Le fond de l'air plus froid que l'eau en Corse, ça calme... Courage.

Mélisse a dit…

JC > Hélas, la faute à la banquise qui se dissout doucettement dans notre Gulf Stream chéri...
Le bateau faisait la course avec les grains aujourd'hui, il a souvent perdu...je me suis pelée, grave !

ar valafenn a dit…

Plus froid que l'eau en Corse ? Et de loin... L'eau est à 25 °c si je ne m'abuse. Presque 10°c plus chaud...

Imbaignable chez nous... Snirf... L'an dernier, ça faisait un mois déjà que je me baignais...

Et en Tunisie, j'ai lu sur une bloggueuse qu'il a fait jusqu'à 47°c. Elle n'en dort plus la nuit, c'est dire...

Mélisse a dit…

Se baigner, brrrrrr...trop froide dans le Finistère. C'est de pire en pire, j'ai ressorti la polaire...j'envisage sérieusement de m'expatrier, je veux un été qui ressemble à un été, pas vu ça depuis 2003 (et encore la canicule était finie pour mes vacances) !
Bon 47°, ce n'est pas la joie non plus...jamais contente la Mélisse ! Bah comme toute bretonne qui se respecte, ce que j'aime c'est que le temps change ! ;-))

Anonyme a dit…

Hello. And Bye.