mardi 31 juillet 2007

Bye Vilain !

Je fais un drôle de métier…on va, on vient sans trêve. On arrive quelque part, on s’installe à peine qu’il est déjà temps de repartir, ni fleurs ni couronne.

Je connais K depuis 20 ans. On était tous jeunes quand on s’est rencontrés, on a partagé nombre de galères et de fous rires, les sandwiches après la piscine, les discussions sur le sens de la vie et les engueulades épiques aussi, parfois.
Je suis partie la première, pas très loin, mais c’est ainsi, quand on ne travaille plus ensemble les liens se défont. Malgré tout nous sommes restés bons amis au long de ces années, un coup de fil par-ci, un déjeuner par-là, des retrouvailles parisiennes pendant quelques mois.

Il y a deux ans au gré des mutations, j’ai été amenée à travailler de nouveau avec lui, nous en étions tous les deux très heureux.
Au bout du compte le bilan est mitigé, nous avons besoin d’avoir chacun notre espace, nous avons évolué différemment et nos conceptions du management sont quelque peu divergentes. Toutefois la personne que j’aimais bien n’a pas totalement disparu, je la retrouve quand nous faisons nos déjeuners réguliers avec un autre vieil ami, les conversations et même l’attitude sont autres, plus posées, plus dans l’échange que dans le paraître…

La semaine dernière K. a quitté ses fonctions…j’en suis heureuse, je vais retrouver mon ami !

4 commentaires:

Peter a dit…

J'ai un peu la même expérience; ce n'est pas toujours facile de bien travailler ensemble et en même temps être des vrais amis. Au travail, on trouve facilement une situation de "concurrence" ou de chef / elmployé. Maintenant, à la retraite, je retrouve certains de mes anciens collègues avec plus de plaisir!

Mélisse a dit…

Peter> C'est vrai, même si nous n'avons jamais laissé personne nous mettre vraiment en concurrence...s'il y a une chose sur laquelle on se rejoignait c'était pour dire que l'intérêt de la collectivité devait passer avant tout et que pour cela il était plus efficace de coopérer que de s'opposer.

ar valafenn a dit…

Arf, c'est lui qui a craqué le premier ? Tu l'as eu à l'usure ??? :)))

Mélisse a dit…

Rhoooo, meuh non on s'entendait bien quand même ;-) Il n'a pas craqué, il a juste été muté, l'année prochaine c'est mon tour...