mardi 29 mai 2007

Langueurs indiennes...

Je vous néglige c'est vrai...
Emploi du temps serré + stress = tête vide. Alors pour recharger mes batteries, je préfère le rythme lent d'un roman à celui, trépidant, du clavier. Mes lectures m'entraînent donc vers d'autres cieux, plus cléments.
C'est la plume acérée de Shashi Tharoor et son "Grand Roman Indien" qui anime en ce moment mes soirées.



Raconter l'histoire contemporaine de l'Inde à la manière du Mahabharata, exige une connaissance approfondie de l'une comme de l'autre. A ceci ajoutez une écriture ciselée et un humour décapant et vous comprendrez ma jubilation à la lecture de ce livre passionnant.

Pour bercer mes soirées littéraires, je reste dans l'ambiance en écoutant en boucle mon album préféré de Susheela Raman "Salt Rain", un extrait ? Enjoy...

7 commentaires:

yoghill a dit…

ha je connais le syndrome la tête vide:) du coup c'est pas en Inde que je vais en ce moment mais dans les égouts de Londres au 19e siècle... un policier sans humour que je suis pressé de finir...
Etrange en tout cas cette musique!

Mélisse a dit…

Mmmmm, je vois bien, la lueur tremblotante des réverbères dans White Chapel, des bruits de pas sur le pavé mouillé, une lame...
Ca me rappelle un excellent livre qui se passait pourtant à New York, l'Alieniste de Caleb Carr ;-)

alice a dit…

Je note, je note...le titre de ce livre et l'adresse de ce blog. Bonne journée, voisine!

Mélisse a dit…

Bonsoir Alice et bienvenue en ces lieux !

yoghill a dit…

Mélisse > C'est presque ça :) en fait, c'est plus une histoire de meurtres déguisés en suicide sous fond de construction des égouts de Londres vers 1860 écrite par une certaine Anne Perry. C'est dommage l'histoire est sympa mais l'écriture est un peu lourde, et l'histoire traîne en longueur... Il faut dire que mes précédentes lectures ont été les innombrables nouvelles de Conan Doyle qui se lisent super vites et que j'ai adorées...

Mélisse a dit…

Yoghill> Anne Perry, bien sûr, c'était la seconde hypothèse ;-)
J'en ai lu 5 ou 6, j'aimais assez, mais je m'en suis lassée pour les mêmes raisons que toi, et puis les convenances de la société victorienne me devenaient insupportables :-)) Tu devrais essayer l'Alieniste, si tu aimes Conan Doyle, ça te plaira.

yoghill a dit…

Merci pour l'info, il m'intéresse bien, ce Monsieur Carr :)