mardi 17 avril 2007

Expérience 4



Ce titre un peu étonnant (on se croirait dans les tiroirs d’un savant fou) cache un spectacle inhabituel et réjouissant alliant la musique classique ou contemporaine (de Vivaldi à Herbie Hancok) aux danses urbaines.

Ce spectacle est placé sous le signe de la mixité, d’abord en mêlant la musique de l’Ensemble Matheus à la chorégraphie d’Herwann Asseh. Les musiciens et les danseurs se partagent la scène, interagissant les uns avec les autres, intervertissant même parfois leur rôle (le violoncelliste qui pose son instrument pour se lancer dans une super démonstration de street dance sur Herbie Hancok a eu son petit succès !). Mixité ensuite de par les origines du chorégraphe (Bretonno-Gabonaises) et enfin par les différents styles de danses présentés (danse de robot – il doit y avoir un nom plus académique, mais je l’ignore, ou alors c’est du hip-hop tout simplement – danse contemporaine, acrobaties verticales, capoeira…).

Mais laissez-moi d’abord vous présenter ces deux compagnies brestoises dont nous avons tout lieu d’être fiers.




L’ensemble Matheus, dirigé de main de maître par Jean-Christophe Spinosi (qui cumule les fonctions de violoniste soliste et de chef d’orchestre), est reconnu pour son travail de recherche et son interprétation du répertoire vivaldien, il ne cesse d'élargir ses sources d'inspiration en présentant des oeuvres allant du XVIIIème au XXIème siècle sur instruments d'époques. Une de ses caractéristiques est d’avoir un effectif à géométrie variable pouvant s'étendre de 7 à 35 musiciens. Il jouit désormais d’une renommée internationale.
Je n’avais jamais eu l’occasion de le voir en concert et je dois dire que ces musiciens font aussi le spectacle. Jeunes pour la plupart, pleins d’énergie, souvent debout, se déplaçant sur la scène, ils interprètent les grands airs du répertoire comme les morceaux de rock les plus trépidants avec le même talent (hier soir nous avons eu droit à Smoke On the Water pendant les rappels, un régal).


La Compagnie Moral Soul



Herwann ASSEH, né en 1975 à Libreville au Gabon, de mère bretonne et de père gabonais, quitte l'Afrique dans son enfance pour grandir en France, en Bretagne. Des origines marquantes, des confrontations culturelles qu'il exprime et évoque dans un premier temps par le sport puis la danse.
En 1993, il rencontre la jeune chorégraphe Kim HOAN avec qui il découvre des nouveaux modes d'expression, comme la Street Dance, discipline dont il sera sacré Champion du monde en 1999 au Mexique. En 1994, sa rencontre avec Grande de Bahia le transporte dans la culture de la Capoeira.
De la rencontre déterminante avec Bernardo MONTET, chorégraphe et danseur contemporain de la Compagnie Mawguerite naîtra, entre autres, la création « O.More » en 2002.
En 1999, Herwann ASSEH monte sa propre compagnie de danse professionnelle et en devient chorégraphe-interprète. Le Quartz - Scène Nationale de Brest décide alors de soutenir ses projets artistiques et la professionnalisation de la Compagnie Moral Soul.
Marqué par un parcours éclectique et poussé par une énergie toujours plus forte, Herwann ASSEH cherche à s'ouvrir vers d'autres horizons chorégraphiques qui enrichissent sa conception atypique des danses urbaines. Sa passion se renforce au gré des diverses rencontres professionnelles qui le confortent dans sa volonté de populariser la pratique du Hip Hop et de la Capoeira. Il concentre aujourd'hui son travail sur l'évolution artistique de ces créations et sur la sensibilisation et l'apprentissage des danses urbaines auprès d'un public toujours plus large, issu d'origines sociales, culturelles et ethniques différentes
.

(Bio tirée du site de la compagnie : http://www.moralsoul.com/index.php?page=presentation)

Bref c'était magnifique et j'ai découvert avec bonheur ce chorégraphe qui partage sa passion en se produisant aussi dans les MJC et en offrant des stages (gratuits en plus) pour familiariser le public aux danses urbaines.

3 commentaires:

yoghill a dit…

ah ça a l'air intéressant, cet ensemble matheus, va falloir que j'aille écouter des trucs sur le net!

Mélisse a dit…

@ Yoghill : J'ai cherché un peu sur le net pour illustrer mon propos, mais je n'ai pas trouvé grand-chose en dehors des sites de la FNAC, d'Amazon etc. J'ai l'impression qu'ils ont fermé leur site internet :-(

yoghill a dit…

han! y'a peut-être des morceaux en écoute sur la fnac, j'irai voir.